RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



MENU:  


Paul Roberge

Fondateur et président des magasins Les Ailes de la mode

Lignée du jour
par Lignee_du_Jour
 

Paul Roberge est un homme d'affaires né le 30 décembre 1943 à Québec. Il est le fils de Jean-Marc Roberge et de Pauline Delage.

 

 

Paul Delage-Roberge, fondateur et président des magasins Les Ailes de la mode (1997). 

 

Études à l'Université de Sherbrooke. Co-fondateur avec son épouse Camille Drouin-Labrecque, de la compagnie Boutiques San Francisco qui ouvre son premier magasin en 1978 dans le centre d'achat Les Promenades Saint-Bruno.

 

En 2002, cette entreprise comptait 183 commerces au Canada opérant sous 8 bannières différentes et 5 magasins Les Ailes de la mode. Le groupe Boutiques San Francisco emploie 4 300 personnes et son chiffre d'affaires atteint 225 M $. En août 2002, la compagnie ouvre son magasin sur 4 étages de l'édifice abandonné à la suite de la faillite des magasins Eaton du Canada.

 

En décembre 2002, les résultats financiers forcent la compagnie à vendre les chaînes L'Officiel et West Coast, et à suspendre les travaux d'aménagement d'un magasin au centre d'achat Fairview et dans la ville d'Ottawa diminuant ainsi le nombre de ses magasins à 117. En décembre 2003, la compagnie San Francisco doit se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers pour éviter d'être mise en faillite, le magasin Les Ailes de la mode du centre ville de Montréal ayant entraîné une perte de 8,2 M $ pour l'année financière se terminant le 2 février 2004. Le 11 février, la compagnie annonce qu'elle a vendu les boutiques de lingerie Victoire Delage et Moments intimes à Ace Style International au prix de 1,2 M $.

 

Petit-fils d'Euzèbe Roberge. Homme d'affaires (marchand) né en 1874 à Laurierville. Député du Parti libéral de Mégantic (1922-1935), puis de Mégantic-Frontenac (1935-1940) à la Chambre des communes. Grand-père de Paul Delage Roberge. Frère d'Eugène Roberge*. Cousin de Guy Roberge et de Gabriel Roberge. Décédé en 1957.

 

Le vendeur
J'ai toujours vécu et aimé vivre dans le milieu du négoce. Mes parents étant représentants en vêtements, c'est tout naturellement que je me suis tourné vers le commerce. Mes armes, je les ai faites comme vendeur chez Paquet, un grand magasin de Québec. J'y travaillais les fins de semaine et durant l'été alors que j'étais étudiant. Pendant cinq ans, de 1962 à 1967, j'y ai appris les rudiments de la vente au détail.

 

Quand je suis sorti de l'Université de Sherbrooke en 1967, j'ai reçu plusieurs offres de grands magasins, dont une de chez Henry Morgan, qui allait plus tard devenir La Baie.

 

En débutant là comme stagiaire, j'ai pu travailler dans divers services. A l'époque, je gagnais 5200 $ par an. Ayant toujours été passionné et ambitieux, j'allais voir mon supérieur tous les trois mois et lui expliquais que j'avais appris tout ce qu'il y avait à apprendre à tel ou tel poste, qu'il me fallait un nouveau défi... C'est ainsi que, dès 1968, je me suis retrouvé directeur adjoint de la succursale de Dorval. Déjà, à ce moment-là, j'avais une idée fixe: « Un jour, je partirai à mon compte... »

 

Un mois après mon arrivée, je suis réveillé en pleine nuit: le magasin est en train de flamber! Lorsque j'arrive sur place, il ne reste plus rien. Tout a brûlé. C'est moi qui me suis occupé d'ouvrir un dépôt temporaire. Il a fallu tout aménager, tout réorganiser, tout préparer pour l'ouverture. Il n'est resté ouvert que huit mois, mais j'ai acquis au long de cet épisode énormément de métier.

 

En 1973, j'ai quitté Morgan pour m'établir à mon compte. D'abord comme actionnaire dans une compagnie, puis avec mes propres boutiques. Là, j'ai lancé les magasins San Francisco, et maintenant Les Ailes.

 

Ces années de formation m'ont permis de me forger une « culture d'entreprise », une connaissance du métier qui repose sur de solides fondations. « Commencez au bas de l'échelle, à la base, là où la vente se fait », c'est toujours ce que je conseille à ceux qui veulent se lancer.

 


http://www.selection.ca/mag/emploi.html#Roberge
http://members.tripod.com/rb7/genealogie/html/dat1071.htm
http://www.rezopdr.com/

 




 

  Archives





*** Planète Généalogie ***