RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Hélène Fortin, soprano
Ajouté le 10/30/2008 10:25:38 par CGagnon

Décès de la soprano Hélène Fortin

Une grande perte pour le monde artistique

 

Par Marie-Ève Roy – Le Quotidien, le mercredi 29 octobre 2008, p. 28.

 

DOLBEAU-MISTASSINI – La soprano Hélène Fortin, originaire de Dolbeau-Mistassini, est décédée, dimanche dernier, des suites d’un cancer à l’âge de 49 ans.  Résidant à Québec au cours des dernières années, Mme Fortin a eu une carrière fulgurante partout au Canada et aux États-Unis.

 

   Malgré tout, elle n’a jamais oublié sa terre natale.  Sa dernière prestation musicale à Dolbeau-Mistassini remonte à 2005, alors que la chanteuse a participé, en compagnie de plusieurs artistes locaux, au spectacle bénéfice pour l’établissement d’une nouvelle salle de concert.

 

   « Mme Fortin était une artiste très généreuse et partout où elle passait, tout le monde l’adorait.  Elle était toujours joviale et souriante.  Quand nous lui avons demandé de prendre part au spectacle bénéfice, elle a été l’une des premières à dire oui, car elle avait très à cœur le milieu et elle s’en informait régulièrement.  Sa mort est une grande perte pour la communauté artistique », raconte François Pelchat, metteur en scène et organisateur du concert de 2005.

 

   Il ajoute que la chanteuse avait une maîtrise incomparable de son instrument, sa voix.  « J’ai eu l’occasion de la voir à l’oeuvre à quelques reprises et je dois avouer qu’elle était des plus impressionnantes.  Elle contrôlait sa voix de façon remarquable et elle avait une technique impeccable », souligne-t-il.

 

Une carrière bien remplie

 

   Pendant de longues années, Mme Fortin s’est distinguée dans plusieurs grands rôles à l’opéra, dont Gilda, dans Rigoletto, Zerbinetta, Sophie, dans Der Rosenkavalier, Olympia, dans Les Contes d’Hoffmann, Adèle, dans Die Fledermaus, Constance, dans Les Dialogues des Carmélites, Suzanna, dans Le Nozze di Figaro, Leila, dans Les Pêcheurs de perles, Norina, dans Don Pasquale, Despina, dans Cosi fan tutte, Violetta, dans La Traviata, Eurydice, dans Orphée aux Enfers, et Giulietta, dans, I Capuleti ei Montecchi.

 

   Elle a chanté avec les maisons d’opéra canadiennes de Montréal, Québec, Edmonton, Calgary, Manitoba, Hamilton, et aux États-Unis à Milwaukee et à Salt Lake City.  Elle a aussi été entendue au sein de plusieurs orchestres symphoniques, dont celui de Montréal, Québec, Vancouver, Edmonton et Ottawa.

 

   Elle était régulièrement invitée sur scène et à la radio en tant que récitaliste et concertiste, et elle était une interprète d’oratorios recherchée.

 

   Ses prestations lui ont va lu bien sûr de nombreux prix, dont le Prix de la scène accordé par la Fondation de l’Opéra de Québec au Prix d’excellence de la culture en 2000, en plus d’avoir été finaliste du concours international Pavarotti en 1992.  Elle a aussi remporté le concours national de Radio-Canada en 1989 et un Prix spécial au Prix d’Europe la même année, de même que le Prix Raoul-Jobin et le Concours de musique du Canada en 1986.

 

   Hélène Fortin enseignait le chant au Conservatoire de musique de Québec depuis septembre 2001 ainsi qu’à l’Université Laval.  Depuis de nombreuses années, elle était également professeure au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean à Metabetchouan et au Domaine Forget à Saint-Irénée.

(…).

 

Voir avis de décès sur Planète Généalogie.

 

 

  

 

 

Mots-clés: Fortin Soprano Opéra Musique Québec



signets:



Visionner 1 - 1 de 1 Commentaires

De: phacoche
10/30/2008 11:09:02






*** Planète Généalogie ***