RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Dictionnaire prosopographique des militaires beaucerons incluant le Régiment de la Chaudière depuis 1914
Commander maintenant!

Prix: 58.00



BLOGUES  
 
RSS
Kondiaronk et le Traité de Paix de 1701 à Montréal
Ajouté le 10/10/2008 14:53:24 par lisejolin

Kondiaronk, Gaspar Soiaga, Souoias, Sastaretsi, dit le Rat est né vers 1649

 

 

Les Français de l’époque le connaissaient sous le nom de "Le Rat".  Il était l'un des chefs les plus importants de la nation des Hurons-Wendats de Michillimakinac. Il était reconnu autant pour ses talents d'orateur que ceux d'habile stratège militaire et politique.

 

 

 

La diplomatie plutôt que la guerre

 

 

Vers la fin du 17e siècle, les Hurons des Grands Lacs continuent de jouer un rôle stratégique dans la perspective d’une alliance franco-amérindienne.  Kondiaronk, chef du peuple Huron-Wendat, est  favorable à une coopération avec les Français en autant que celle-ci serve les intérêts de sa nation.  Il est  l'une des rares personnes à pouvoir tenir tête à Frontenac lors d'une discussion, et le gouverneur l’invite  quelques fois à sa table pour entendre ses répliques sur les sujets les plus divers.

Converti à la religion catholique, Kondiaronk  se consacre avec ardeur aux démarches diplomatiques en vue d'établir une paix générale entre les Français, leurs alliés amérindiens et les Iroquois.

Funérailles

 

 

Kondiaronk décède à Montréal, le 2 août 1701.  Des funérailles catholiques sont célébrées à la basilique Notre-Dame de Montréal.

 

Considéré comme l'un des principaux artisans de la Grande Paix de Montréal de 1701, ses funérailles sont grandioses.  Beaucoup de personnes viennent lui rendre hommage. Parmi celles-ci, mentionnons monsieur Philippe de Rigaud de Vaudreuil, gouverneur de Montréal, des officiers d'état-major, une soixantaine de soldats dirigés par Pierre de Saint-Ours.  Six chefs de guerre portent le cercueil sur lequel des fleurs, un chapeau à panache et une épée ont été déposés. Seize guerriers hurons vêtus de longues robes de castor, le visage peint en noir et le fusil sous le bras escortent la dépouille. D'autres guerriers, Hurons et Outaouais, forment une longue file. À l'issue de la cérémonie tous les hommes armés ont tiré du mousquet.  Son corps est inhumé sous la basilique Notre-Dame mais il ne reste plus de traces de la tombe de Kondiaronk. On   suppose qu'elle se trouve quelque part sous la place d'Armes ou dans les environs.

 

 

 

Le premier Sommet des Amériques

 


Debout sur une estrade, devant une arène immense où se rassemblent de 3 000 à 4 000 personnes, Louis Hector de Callière, gouverneur de la Nouvelle-France, souligne avec force le moment historique de ce 4 août 1701 :

 

 

« Ay une extreme joye de voir icy presentement tous mes enfans assemblez, vous hurons, outaouacs du sable (...) et vous nations iroquoises (...) [et que] je puisse vous faire vivre tous en tranquilité, je ratiffie donc auiourd'huy la paix que nous avons faite... »

 

Après près de 100 ans de guerres, 38 nations amérindiennes signent entre elles une paix et s'engagent à rester neutres dans les conflits qui pourraient survenir entre Anglais et Français. Chaque représentant amérindien vient alors signer le traité en y apposant un dessin représentant, pour la plupart, des emblèmes nationaux, claniques ou individuels.

 

 

Les documents écrits étant très rare à cette époque, les traités amérindiens sont oraux et s'illustrent sur des colliers de perles, des wampums. Le Traité de Paix de 1701 « original » est conservé aux Archives nationales de France.  

 

 

Le « belvédère Kondiaronk » du chalet  parc du mont Royal porte son nom en souvenir de ce grand-chef Amérindien.  Malheureusement je n’ai pas remarqué aucune plaque mentionnant le nom de Kondiaronk.

 

 

 

Lise Jolin

 

 

 

Sources

 

 

http://www2.ville.montreal.qc.ca/chm/clic/kondiar.htm

 

http://www.champlain2004.org/html/04/0407_full_1_f.html  (Traité de Paix et signatures des Amérindiens)

Mots-clés: Kondiaronk Traité Paix Amérindiens Montréal 1701



signets:



Visionner 1 - 2 de 2 Commentaires

De: lisejolin
08/03/2010 08:39:34

La Grande Paix de Montréal, 1701-2001

 



 



 


Timbre 47 sous

 


Date d'émission: Le 3 août 2001

 



 


Article publié dans

 


En détail : les timbres du Canada (vol. X, no 3, juillet-septembre 2001)

 



 


L'un des événements diplomatiques les plus importants de l'histoire de l'Amérique du Nord s'est déroulé en 1701, lorsque la Nouvelle-France et plus de 30 nations amérindiennes ont signé le traité de la Grande Paix de Montréal.

 


http://www.canadapost.ca/cpo/mc/personal/collecting/stamps/archives/2001/2001_july_greatpeace.jsf

 


 



De: shipahyuks
11/12/2009 19:06:32
UNe page d'histoire que je ne connaissait pas merci.






*** Planète Généalogie ***