RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



 

LES RÉCIPIENDAIRES QUÉBÉCOIS DE LA MÉDAILLE DU SERVICE IMPERIAL

 

La Médaille du service impérial (Imperial Service Medal) est une médaille civile britannique, instituée en août 1902 par le roi Edouard VII, en même temps que l’Ordre du service impérial (Imperial Service Order), afin d’honorer les personnes oeuvrant au sein du service civil en Grande- Bretagne ou dans les dominions et les colonies, puis, après 1947, dans les pays membres du Commonwealth, qui comptent au moins vingt-cinq années de services (20 ans et 6 mois aux Indes ou 16 ans dans les pays des tropiques).

La liste des récipiendaires était publiée d’abord dans le Supplément de la London Gazette. La liste des canadiens honorés était ensuite reprise dans la Gazette du Canada, tout au moins jusqu’en 1940.

La médaille a été remise à 7 121 canadiens de 1902 à 1948. Toutefois, pour la période de 1941 à 1948, le nom des récipiendaires n’apparaît pas dans la Gazette du Canada.

L’intérêt de cette liste sur laquelle figure 550 québécois (dont l’un vivant aux Territoires du Nord-Ouest et l’autre en Nouvelle-Écosse) entre 1902 et 1940, est qu’elle est constituée de personnages peu connus et ayant eu un rôle plutôt effacé dans notre histoire. Principalement remise aux employés des chemins de fer, elle a aussi été attribuée à des gardiens de phares et employés des pénitenciers. Au début, quelques employés du gouvernement du Québec l’ont également reçu.

La médaille a eu deux formes. De 1902 à 1920, elle avait la même forme que l’Ordre du service impérial, soit, pour les hommes, une étoile à sept pointes avec, au centre, le Monogramme royal  portant les initiales du souverain régnant inscrites en bleu, et pour les femmes, avec le même centre, une guirlande de laurier surmontée de la couronne remplace l’étoile. Contrairement à l’ordre, l’étoile était en bronze et non en argent, et le centre en argent et non en or. L’arrière ne comprend que le nom du titulaire (Voir Figure 1).

Depuis 1920, la Médaille du service impérial est une médaille circulaire en argent de 32 mm.  de diamètre.  Sur l’avers, apparaît le portrait du souverain. Dans le cas de George V, qui règne de 1910 à 1936, on le voit jusqu’en 1931, sans couronne avec la légende « GEORGIUS V. D.G.BRITT OMN REX F.D. IND : IMP » (George V, par la grâce de Dieu, roi de Grande-Bretagne et de ses territoires, Défenseur de la foi et Empereur des Indes). Par la suite, de 1931 à 1936,  il est avec sa  couronne et à peu près la même légende. L’effigie du roi George VI (1937-1952) est avec la couronne et la légende « GEORGIUS VI D :G :BR :OMN :REX ET INDIAE IMP : » (Voir Figure 2). De 1949 à 1952, suite à l’indépendance de l’Inde, les mots « ET INDIAE IMP » ont été remplacés par « FID :DEF »; mais, à cette époque, la médaille n’est plus distribuée à des canadiens. La médaille est suspendue à un ruban de 38 mm. de largeur comprenant trois bandes égales : une bande bleue entre deux bandes cramoisies.

 

Au total, environ 4 500 médailles sont à l’effigie d’Edouard VII (1902-1910), 6 000 à celle de George V (1910-1920), 20 000 de 1920 à 1931, 16 000 de 1931 à 1936, 36 000 à celle de George VI de 1937 à 1948.

Sur l’envers, on aperçoit un homme nu assis avec un fond de murs et d’arbres ainsi que la devise For Faithful Service sur trois lignes.

Le nom du récipiendaire est gravé sur la tranche.

Comme plusieurs de ces médailles ont été distribuées à des canadiens, il est relativement aisé à un collectionneur de s’en procurer des exemplaires. De plus, comme les récipiendaires ne sont pas des personnalités connues, les prix sont tout à fait abordables.

Nous vous présentons donc la liste des personnes résidentes au Québec qui ont reçu cette médaille de 1902 à 1940. Pendant cette période, aucune québécoise n’a été honorée. Nous avons la prétention de penser que le chercheur, après avoir dressé sa généalogie, voudra faire l’histoire de ces témoins du passé que sont ses ancêtres. Peut-être trouverez-vous dans cette liste, un aïeul, un oncle ou grand-oncle. C’est le bonheur que nous vous souhaitons.

Denis Racine, AIG

 

NOTE: Il faut être Membre Or ou VIP+ pour avoir accès à la base.

La base contient 550 entrées.

 

Exemples de Fonctions et d'Employeurs 

FONTIONS

FONCTIONS

EMPLOYEURS

EMPLOYEURS

Agent

Aiguilleur

Agriculture

Assemblée législative

Cantonnier

Chef de gare

Bibliothèque du Parlement

Canal

Conducteur

Contremaître divisionnaire

Chambre des Communes

Chemin de fer et canaux

Divisionnaire

Douanier

Chemin fer intercolonial

Défense nationale

Éclusier

Fabricant de bouilloires

Gendarmerie royale

Instruction publique

Facteur

Garde-Magasin

Justice

Magasin de la Milice

Gardien

Gardien de phare

Marine

Milice et Défense

Grutier

Huileur

Pénitencier St-Vincent-Paul

Postes

Ingénieur de locomotive

Inspecteur de voitures

Procureur général

Santé

Machiniste

Mécanicien de machines

Transports

Trésor

Messager

Opérateur

 

 

Ouvrier

Pompier

 

 

Porteur

Préposé aux bagages

 

 

Serre-frein

Signaleur

 

 

Télégraphiste

Voiturier

 

 

 

 

Bibliographie :

-          MacKay, James et als, Medal Yearbook 2005, Token Publishing Ltd., 2005;

-          Blatherwick, F.J., Canadian Orders, Decorations and Medals, The Unitrade Press,  5th. Edition, Toronto, 2003

 


*** Planète Généalogie ***